Projet d’installation d’un BATI-FABLAB Pilote, d’une capacité de 1 000 logements par an, dans la région de l’Ouest du Cameroun.

Après le cacao, Neo Industry lance une co-entreprise avec le Français CIOA pour produire des matériaux de construction suivi de la création d’une nouvelle société, NEO REAL ESTATE pour exploiter sous licence, les technologies de micro-usine BATI-FABLAB, permettant la production sur place de 80% des matériaux nécessaires à la construction de bâtiments.

Il faut dire que Neo Industry est la plus grosse entreprise agro-alimentaire spécialisé dans l’exportation des  fèves de cacao, la transformation du cacao et du café en Afrique centrale  fondé par Emmanuel NEOSSI qui en est le seul propriétaire.

Le Groupe NEO INDUSTRY  est le principal opérateur camerounais du secteur du cacao.

  • Leader du Négoce de cacao avec PRODUCAM (260 M euro de CA),

Troisième  exportateur de fèves de cacao du Cameroun et premier national, avec 20% de parts de marché,

  • Leader de la Transformation du cacao et du café au Cameroun et en Afrique centrale

Il a inauguré en Avril dernier son nouveau complexe industriel ultra moderne avec un

investissement de 54 Milliards FCFA  construit sur cinq hectares à Fondjomoko, dans la ville de Kekem , département du Haut-Nkam dans la Région de l’Ouest.neo-industrie-696x522

 

Son partenaire CIOA quant à lui est un Groupe d’ingénierie d’affaires coté sur EURONEXT PARIS.

CIOA apporte aux organisations de toutes tailles, les stratégies, les connexions et les ressources pour réussir leurs projets dans  le  contexte  volatile  d’aujourd’hui, dans  une solution  globale,  innovante  et unique de « Développement as a Service ».

Dans ses BATI-FABLABs, CIOA met en œuvre, dans une offre unique de  Manufacturing , ses technologies pour construire et aménager de façon performante :

▪   TITAN FACTORY, process de fabrication automatisée de structures en acier. Ce robot industriel de poche réalise les éléments structurels d’un bâtiment à partir de sa maquette numérique BIM,

▪   BATI-BLOCK  Factory,  une  nouvelle unité  industrielle miniaturisée qui  réalise  les  blocs autobloquants et pavés en terre compressée pour habiller les structures,

▪   ROAD  ROCK,  le  procédé  à  base  de  copolymère  de  pavage  de  routes  sans  apport d’agrégats. Il solidifie le soubassement et la surface des sols traités, à une résistance 2 fois supérieure à celle du béton et 4 fois celle de l’asphalte, en accélérant le temps de pose  par  4  et  en  réduisant  le  coût  de  40  à  60%  par  rapport  aux  méthodes conventionnelles, sans dommages pour l’environnement.2d3601ba2be461d1353d3a52d45329a5_S

En somme Cet accord s’appuie sur l’opportunité de répondre à 2 problématiques clés du pays :

–    Le besoin de logements, estimé à 1 million d’unités,

–    Le pavage des  routes :  sur un réseau  routier  de  78  000 Km  de  routes  principales, seulement 7 000 km sont asphaltés.

La convention de 3,5 M€ signée entre les 2 groupes porte sur :

–    La création d’une nouvelle société, NEO REAL ESTATE pour exploiter sous licence,les technologies de micro-usine BATI-FABLAB, permettant la production sur place de

80% des matériaux nécessaires à la construction de bâtiments,

–    L’installation d’un BATI-FABLAB Pilote, d’une capacité de 1 000 logements par an, dans la région de l’Ouest du Cameroun,

–    L’installation  d’un  Centre  de  préparation  et  de  Distribution  de  Road  Rock,  la technologie économique et écologique de pavage de routes, sans apport d’agrégats,

–    Un  programme  de  développement  visant  l’implantation  d’un  BATI-FABLAB  dans chacune des 9 autres régions, directement ou par la cession de sous licences,

–    Un contrat de procurèrent pour un premier programme de 100 logements, destinés aux personnels du complexe industriel de NEO INDUSTRY à Kékem.

Mais surtout avec la création de NEO REAL ESTATE qui est une société en commandite dans laquelle CIOA intervient à 49% et le groupe NEO, associé commandité, à 51%.

 

Consommer camerounais,
c’est participer chacun à son niveau à l’émergence de son pays
Je consomme camerounais, je développe mon pays et toi ?

30/09/2019

                                                                                                    Romaric Willianson Tchouanté

Une réflexion sur “Projet d’installation d’un BATI-FABLAB Pilote, d’une capacité de 1 000 logements par an, dans la région de l’Ouest du Cameroun.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s